Formations d’enseignants

Posté par traverse le 22 août 2012

Formations d'enseignants novembre-008-300x288
Institut Supérieur de Pédagogie de la Région 
de Bruxelles-Capitale asbl rue de la Croix 40 
1050 Bruxelles

Direction : 02.644.33.18 Secrétariat : 02.644.57.47 
Télécopieur : 02.644.45.84 Courriel : secretariat@ispb-bruxelles.org 
Site Internet : www.ispb-bruxelles.org Consultez notre forum www.ispb-bruxelles.org/forum
http://www.ispb-bruxelles.org/pdf/Brochure%202012-2013.pdf 
Des personnes non-enseignantes peuvent aussi exceptionnellement en faire partie...
Module n° 12 

Techniques de mémorisation active et lecture rapide
Public concerné : Enseignants, Membres du personnel scolaire, du fondamental 
et du secondaire, ordinaire et spécialisé, Personnel CPMS
Objectifs : La mémoire se développe, s’entretient et s’organise. 
Comment comprendre son système de mémorisation ? Mémoire et oubli, 
comment hiérarchiser et classer ? La mémoire et les sollicitations émotionnelles, 
comment organiser les classements de matières, de repères, de signes ? 
On parle de «mémoire sélective», qui est un outil pour agir et de «mémoire latente», 
qui est une réserve pour mieux anticiper. Comment entraîner les élèves à des techniques 
de mémorisation rationnelles, pratiques et productives ? Ce module entraînera les participants 
à des éléments de techniques de lecture rapide (un appui pour le maître, une ressource 
pour l’élève pour soutenir l’apprentissage et l’entraînement à la lecture), de mémorisation 
et à la synthèse et structuration de documents (de toutes natures). Les exercices ont 
pour objet de familiariser les participants avec une méthode de décryptage des informations 
et les entraîner en matière de mémorisation. 
Contenus : • Exercices de lecture et de repérage des indices d’information 
• Exercices de mémorisation méthodique (comment trier, classer ?) 
• Amélioration et développement de la vitesse de mémorisation, exercices de mémorisation 
rapide (mémoire vive et mémoire latente, mises en situations, exercices, rappels,…) 
• Comment développer sa vitesse de lecture et traiter un document en conséquence ? 
• Les «mind-maps» (cartes mentales de représentation) peuvent être utilisées pour : 
- faire l'esquisse d'un projet - consigner des idées par écrit 
- faire le squelette de présentations 
- analyser des problèmes Les «mind-maps» (cartes mentales de représentation) :
- renforcent la mémoire
- donnent une vue d'ensemble 
- font économiser du temps 
- font exprimer des idées non dites 
- peuvent être complétées à volonté 
• Reformulation des acquis et syllabus de conclusion 
Nom et qualification du formateur : Daniel SIMON, Ecrivain, 
Formateur en communication interpersonnelle, Consultant en organisation, 
Animateur d’ateliers d’écriture en Belgique et à l’étranger 
Dates et heures : de 9 h à 16 h Mardi 16 avril, Lundis 22 avril, 29 avril 2013 
Lieu : I.S.P.B., rue de la Croix 40, 1050 Bruxelles 
Inscription : Via le formulaire à renvoyer à l’I.S.P.B. (cf. page 67 de cette brochure)

Module n° 13
Communiquer avec les parents et les élèves en souffrance 
Public concerné : Enseignants, Membres du personnel scolaire, du fondamental 
et du secondaire, ordinaire et spécialisé, Personnel CPMS
Objectifs : • Définir le rôle et la complémentarité de chacun des acteurs 
dans la relation aux élèves et aux parents • Développer des attitudes vis-à-vis 
des parents et des élèves et notamment une attitude d'écoute active et d’accompagnement 
dans le cadre de limites contractuelles entre parents et enseignants 
Contenus : Exposé des situations vécues par les participants 
• Décodage méthodologique 
• Mise à jour des outils de médiation 
• Travail sur l'incertitude dans les relations interpersonnelles et avec l'institution 
• Eléments pour l'écoute active dans un processus de médiation 
• Etre proactif dans la mise en place d'un nouveau cadre de développement 
(relations de la personne à l'institution) 
• Définir les limites de son intervention en tant qu’enseignant 
• Eléments méthodologiques : Gestion de conflits et Règle des 3 L (Loi, Lieu, Langage) 
• Mise en situation d'appropriation (exercices, situations provocantes) 
• Reformulation des acquis • Confrontation et récapitulation avec les notes du syllabus 
des situations les plus complexes 
Nom et qualification du formateur : Daniel SIMON, Licencié en études théâtrales, 
Écrivain, Metteur en scène, Professeur, Expert en pédagogie, Formateur, 
Animateur d’ateliers autour de la parole et de l’écriture.
Dates et heures : de 9 h à 16 h  Lundis 11 mars, 18 mars 2013  
Lieu : I.S.P.B., rue de la Croix 40, 1050 Bruxelles 
Inscription : Via le formulaire à renvoyer à l’I.S.P.B. (cf. page 67 de cette brochure)

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

« L’agressivité dans l’Institution »

Posté par traverse le 21 juillet 2012

« L’agressivité dans l’Institution » 200720121986-300x225

Formation d’enseignants

« L’agressivité dans l’Institution »

Objectifs :

Questionner, mettre en situation, réfléchir dans le cadre (le sien) et hors cadre (celui des « agressants ») aux questions de territoires, d’amour-propre, de compétences reconnues, de codes relationnels, d’assertivité et de relations institutionnelles.

Parcourir avec les Enseignants certaines des situations évoquées et « chercher «  l’erreur…

Réfléchir à ce qui apparaît comme une agression, est ressenti comme telle, est vécu comme telle.

Définir les situations d’agression et apprendre à les reconnaître avant la crise.

Se servir de cette situation pour redéfinir sa, ses positions et ses relations avec les parents. Qu’est-ce que je dois changer (en moi, dans le cadre, dans la relation ?)

Contenu :

-         Questionnements,

-         Mise en situations

-         Constructions d’outils

-         Travailler la relation interpersonnelle et inter-organisationnelle

-         Exercices de décomposition de l’agressivité

-         Le Lieu, la Loi, le Langage.

-         Renforcement des perceptions de territoires et de légitimité

-         Exercices relationnels dans des mises en situation d’agressivité

-         Réflexions à propos de la Carte et du Territoire

-         Notes et références

Cinq demi-journées au mieux par Equipe

L’idéal : 4 demi-journées et revoir les Equipes deux mois plus tard pour « revitaliser et évaluer » les situations.

Coût : 750 euros

Formateur : Daniel Simon, Enseignant, Formateur en Communication interpersonnelle, gestion de crise dans le cadre scolaire, écrivain, éditeur.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La parole relationelle

Posté par traverse le 14 juillet 2012

La parole relationelle Daniel9-199x300

Photo Ben Weisgerber

La prise de parole en public n’est pas une position mais une relation.

Une relation de soi aux autres par le moyen des idées portées par une personnalité assertive, relayées par une corporalité et une voix congruentes, alimentées par le désir de convaincre.

La prise de parole passe par une connaissance des signes corporels, des moyens vocaux et émotionnels que chacun possède et des objectifs projetés lors de chaque mouvement de l’esprit et du souffle.

La prise de parole conduit vers le public non seulement du sens mais de la conviction, de la pédagogie, de la présence, de l’écoute et la volonté de relier des personnes et d’en faire un public…

DS

5 séances de 3 heures

Participation : 150 euros/personne

Max. 6 personnes

 Daniel Simon est formateur en communication, spécialiste de la prise de parole en public, anime de nombreux séminaires et formations sur le sujet.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

 

La Réserve opérationnelle d... |
Think Tank Populaire |
les Couêts Bouguenais |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les jeunes et la publicité ...
| d-branches
| molossewaf